Pourquoi le drapeau de la Colombie est-il jaune-bleu-rouge ?

Un drapeau n’est pas anodin ; la symbolique compte pour beaucoup dans la création d’une nouvelle société humaine et, à l’indépendance des colonies espagnoles, le choix du drapeau a été l’objet de toutes les attentions.

.

On doit ce choix à Francisco de Miranda, général vénézuélien sorti d’un roman dont le nom apparaît même sur l’Arc de Triomphe à Paris. Après avoir combattu pendant la révolution française,et la guerre d’indépendance, il a tenté par tous les moyens de libérer sa terre natale du joug colonial.

Alors qu’il montait une petite armée projetant de débarquer sur les côtes colombiennes, il a dû imaginer le drapeau de son futur Etat libre.

Dans une conversation avec le poète allemand Goethe, il aurait dit avoir choisi le jaune, le bleu et le rouge parce que ces couleurs sont des couleurs primaires, simples, que tout homme peut voir sans peine. Après quelques tâtonnements, Miranda imagine le drapeau très proche du drapeau qu’allait choisir la Grande Colombie.

Miranda a d’abord imaginé deux drapeaux faits des couleurs primaires.

Au congrès fondateur de Angostura, le patriote Francisco Antonio Zea a fait la description qui allait devenir officielle :

Le jaune représentait l’organisation politique fédérale.

Le bleu est la couleur de l’océan qui sépare la Grande Colombie des despotes espagnols.

Le rouge est la couleur du sang que sont prêts à verser les colombiens pour se libérer de l’asservissement.

Au moment de la séparation de la Grande Colombie, les trois nouveaux pays ont tous gardé les couleurs originelles, chacun modifiant l’ornement du jaune-bleu-rouge.

Le premier drapeau de la Grande Colombie a servi de modèle aux drapeaux du Venezuela, de la Colombie et de l’Equateur.

.

Une signification modernisée

.

Le temps assagissant les mœurs et soignant les plaies, la Colombie a bâti de bonnes relations avec l’Espagne et la symbolique guerrière est désormais chose du passé.

La Présidence de la République colombienne définit dorénavant les couleurs du drapeau colombien de telle façon :

Le jaune représente la richesse du sol colombien, mais également le soleil, l’harmonie et la justice.

Le bleu, c’est le ciel qui couvre la patrie, ses fleuves et les deux océans qui le bordent.

Le rouge, c’est toujours le sang qu’ont versé les patriotes luttant pour la liberté, l’amour et le progrès.

Peu importe leur signification, les colombiens ont revêtu leurs cœurs de ces couleurs, qu’ils arborent dans les rues, dans les stades, à chaque occasion de montrer leur amour pour leur pays qui, lui, nous en sommes certains, ne changera jamais.

Partager l'article :
  • 218
    Partages
  • 218
    Partages

Pierre-Marie S

Cofondateur d'El Día Francés, il a vécu son enfance en Amérique latine. Rentré en France pour y faire ses études, il s'est lancé dans l'aventure après un master en droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *